Turks and Caicos

Nichées entre les Bahamas et la République Dominicaine, les îles TCI et ses plages incomparables accueillaient le dernier bastion de ce que fut le Club Med autrefois.

 

Au sein d'un village interdit au moins de 18 ans, voici un résumé de ce qui fut ma destination pour un an.

 

Sa devise ? "What happen in Vegas stay in Vegas, what happen in Turks never happened"

 

Tout est dit...

L'équipe de Turkoise avait besoin d'un renfort et j'étais disponible. 

 

Je ne connaissais pas ce village, mais sa réputation le précédait : du peu que j'en avais entendu, c'était la très grosse fête. Ceci dit, quand d'entrée de jeu c'est interdit au moins de 18 ans, ça donne le ton...

 

Quand je suis arrivé, la journée était bien entamée et selon les habitudes en vigueur, on m'a demandé d'être au Sharkies vers 17h. Je me suis alors retrouvé une bière dans une main et un hamburger dans une autre, à écouter un vieil américain barbu issu d'un profond village du Texas, jouer des vieilles chansons paillardes...

 

Il y avait une ambiance indescriptible, une sorte de légèreté et d'insouciance où tout le monde parlait avec tout le monde et où l'on ne savait pas qui "travaillait" là ou non.

 

Bien entendu, le Sharkies était au bord de la plage, mais pas n'importe laquelle : la plus belle du monde selon plusieurs magazines de voyages ! Inutile de dire que mon aventure commençait bien.

Turks_edited.jpg

J'y étais venu en qualité d'instructeur et je dois avouer que les sites m'ont un peu surpris : 

 

Providenciales comprend plusieurs zones de plongées mais seulement les spots situés à l'ouest et au sud ont des tombants spectaculaires. On peut y rencontrer facilement des requins et des tortues.

 

Pendant l'hiver, en janvier-février, les baleines sont présentes aux alentours de l'île, et outre leurs chants, il est possible de les voir batifoler à la surface. Pour les plus chanceux, en plongeant sur les sites au nord-est du Club, il est possible d'en voir.

 

Mais la créature emblématique de cet endroit est et sera toujours Jojo le dauphin qui est facilement vu en faisant du snorkeling où il s'approche du bateau pour se frotter sur la corde de l'ancre. Oui, je sais...

 

Bon, bon, bon, mais et pour faire la fête ? 

 

Et bien ça commence au Sharkies et ça se finit on ne sait trop où, on ne sait trop quand, on ne sait trop comment... 

 

Ce qui est sûr c'est qu'entre deux, il y a des spectacles et des soirées à thème (La route du Rhum, notamment) et que cela contribue grandement à que la fête soit... inattendue.

 

Le village a la chance d'accueillir une école de cirque et bien évidemment, quand il y a des numéros avec le cirque, c'est tout de suite plus impressionnant...

 

Après il y a des spectacles plus bon-enfant comme le music factory où la fête commence pendant le show. Bref, c'était le bon endroit pour rigoler.

Je ne peux terminer sans remercier tous les G.O que j'ai côtoyé au fil des ans et qui ont contribué à faire de ces années, les meilleures de ma vie, alors...

 

UN GRAND MERCI A VOUS !!!